Menu

" Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions
avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité "

" Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions
avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité "

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Bail commercial > Liste des dépenses qui ne peuvent être à la charge du locataire d’un bail commercial

Liste des dépenses qui ne peuvent être à la charge du locataire d’un bail commercial

Le 11 novembre 2014
Liste des dépenses qui ne peuvent être à la charge du locataire d’un bail commercial
Baux Commerciaux – Liste des dépenses – Locataire


Les dépenses ne pouvant lui être imputées au locataire d’un bail commercial sont les suivantes : les dépenses liés aux grosses réparations, les dépenses relatives à la vétusté ou à la mise en conformité, les impôts notamment la contribution économique territoriale, taxes et redevances dont le bailleur ou le propriétaire est le redevable légal avec cette exception de la taxe foncière et des taxes additionnelles liés à l’usage ou à un service dont bénéficie le locataire, les honoraires du bailleur liés à la gestion des loyers du local ou de l’immeuble.

Le décret n°2014-1317 est applicable au 5 novembre 2014

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Bail commercial

me contacter02 40 01 81 46 Du lundi au vendredi 9h à 18h
Uniquement sur RDV
On vous rappelle