Menu

Votre cabinet vous propose à présent des rendez-vous en visio.

AVOCAT SEPARATION SAINT-NAZAIRE

avocat séparation Saint-Nazaire

Quelles différences entre une séparation de fait et une séparation de corps ?

Les époux séparés de fait n’ont plus de communauté de vie c’est-à-dire qu’ils ne vivent plus ensemble sous le même toit sans pour autant avoir entendu officialiser cette situation par l’engagement d’une procédure de divorce ou de séparation de corps.

Contactez-moi

séparation de fait

Que peut faire l'époux qui souffre financièrement la séparation de fait ?

Si la séparation de fait s’accompagne par l’abandon financier de la famille, l’épouse peut solliciter une contribution aux charges du mariage devant le juge aux affaires familiales de SAINT NAZAIRE en déposant une requête établie par un avocat ou par assignation en référé.

L’époux peut également déposer plainte pour abandon de famille.

Contactez-moi

séparation de corps

Quelles différences entre un divorce et une séparation de corps ?

La séparation de corps est, disait-on, le divorce des catholiques. Cette procédure maintient l'obligation de fidélité et de secours ouvrant des droits sur la succession de l'ex-époux décédé.

Contactez-moi

Quelles ressemblances entre un divorce et une séparation de corps ?

Les procédures de la séparation de corps sont identiques à celles du divorce, à savoir qu’il est nécessaire d’avoir recours à un avocat au barreau de SAINT NAZAIRE selon qu'il s'agit d'une séparation par consentement mutuel, d'une séparation sur demande acceptée, d'une séparation pour faute, d'une séparation pour rupture de la vie commune.

La séparation de corps prend fin avec l’engagement d’une procédure de divorce et son prononcé.

Peut-on transformer une séparation de corps en divorce ?

Les époux séparés de corps peuvent convertir la séparation de corps en divorce. Le divorce sera prononcé sur les mêmes fondements juridiques que l’a été la séparation de corps ce qui signifie qu’une séparation de corps pour faute sera convertie en divorce pour faute.

Consultez également :