Menu

" Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions
avec dignit, conscience, indpendance, probit et humanit "

" Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions
avec dignit, conscience, indpendance, probit et humanit "

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit des contrats > La fausse déclaration d’un assuré ne résulte pas d’une signature en bas d’un questionnaire.

La fausse déclaration d’un assuré ne résulte pas d’une signature en bas d’un questionnaire.

Le 11 novembre 2014
La fausse déclaration d’un assuré ne résulte pas d’une signature en bas d’un  questionnaire.
Assuré – Fausse déclaration intentionnelle – Signature


Une fausse déclaration intentionnelle de l’assuré ne ressort pas de la seule signature au bas de conditions particulières ou de bulletin d’adhésion mentionnant des renseignements prétendument communiquées par l’assuré.

Il doit s’agit de déclarations procédant de réponses apportées à des questions précises de l’assureur.

Il s’agit donc de la condamnation d’une pratique très répandue des assureurs.

Cass Chbre mixte 7 février 2014 n°12-85.107 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit des contrats  -  Droit des assurances

me contacter02 40 01 81 46 Du lundi au vendredi 9h à 18h
Uniquement sur RDV
On vous rappelle